J'ai eu le temps de croquer Lucky au pastel sec pour  mes voisins de Montcony. La fin de ce petit York est tragique et je ne sais pas si je m'en suis bien remise. Lucky était alors un vieux chien d'une quinzaine d'années. Il n'entendait plus du tout et comme son maître avait eu un accident de moto, je m'arrêtais, chaque soir vers Francine pour la réconforter. Lucky eut alors la sale idée d'aller se coucher derrière ma roue de voiture et ne m'a pas entendu démarrer ... je ne vous dis pas la suite de cette histoire. Il n'a pas souffert et ses maîtres : Claude et Francine ne m'en ont pas voulu .... moi, je ne me pardonne pas ..

 

Lucky (1)